Page 1 sur 1

Bonus/Malus

Message posté... : 22 août 2018 18:39
par Léonard
En cherchant de la documentation pour répondre à une discussion sur FB, je suis tombé sur cette page qui regroupe pas mal d'informations : Motorisations des véhicules légers neufs Émissions de CO₂ et bonus écologique Juillet 2018

On y voit la part des véhicules bonusés (avec bonus) et malusés (avec malus) et leur évolution m'a surpris. En janvier 2018, il se vendait 23,3% de véhicules malusés, contre 1,4% de véhicules bonusés. Au 31/07, les véhicules malusés représentent 35,6% des ventes de véhicules ... Contre 1,1% pour les véhicules bonusés...

Bref, un tiers des acheteurs de nouveaux véhicules acceptent de payer un malus, or, théoriquement, un système de bonus/malus n'est pas censé remplir les caisses des organismes qui doivent distribuer le bonus, mais œuvrer à changer le marché en entrainant un report des véhicules malusés vers les véhicules bonusés. Que doit-on en déduire ? Que ceux qui achètent un véhicule neuf le font sans tenir compte de l'impact environnemental ? Que le prix des véhicules neufs est trop bas, puisque les clients acceptent de payer plus cher ? Que les bonus ne sont pas suffisamment incitatifs ? Ou que les gens du marketing des constructeurs sont vraiment trop forts ... ?

Re: Bonus/Malus

Message posté... : 22 août 2018 19:19
par PAXKAL64
Ou alors que les caisses de l'état en ont besoin pour se renflouer!!!!
Ce qui me fait penser cela est que le solde net bonus/malus si je me souviens bien est en faveur du plus(que tu confirmes par les pourcentages Léonard) et en 3ans le bonus pour une Zoé est passé de 7300€ à 6000€ hors casse vieux véhicules alors pour moi "cherchez l'erreur"!
Fric Fric toujours fric, mais pas pour ce qui est prévu comme l'ancienne vignette auto pour les anciens qui fut joyeusement détournée pour d'autres buts.

Re: Bonus/Malus

Message posté... : 22 août 2018 19:27
par Léonard
PAXKAL64 a écrit :
22 août 2018 19:19
Ou alors que les caisses de l'état en ont besoin pour se renflouer!!!!
Pour ce que j'en sais, l'argent ne va pas dans les caisses de l’État, quoiqu'il leur arrive de se servir dans les caisses excédentaires ... Il y a une augmentation sur le long terme qui apparait très bien sur le graphique. En fait, on a désiré malusés de plus en plus de véhicules, ce qui, de primes abords, allait dans le bon sens. Ce qui m'interpelle, c'est l'augmentation qui a eu lieu au cours de l’année 2018 sans qu'il n'y ai eut de changement dans les règles du bonus/malus ... Ce qui montre bien que les acheteurs s'en foutent : ils choisissent un modèle, et ils payent. En fait, il faut tenir compte du marché actuel de l'automobile où de moins en moins de personnes achètent des voitures neuves. Bref, c'est soit location, soit achat d'une voiture d'occasion pour ceux qui n'ont pas les moyens d'acheter un véhicule neuf ... et ils sont nombreux

Re: Bonus/Malus

Message posté... : 22 août 2018 19:31
par Teirhy
bah, quand on achète un truc à 24k€ (je crois que c'est la valeur moyenne des VT neufs) on n'est pas à 1k€ prés ;)

la preuve, suffit de voir le prix qu'on met juste pour la peinture ....

Re: Bonus/Malus

Message posté... : 22 août 2018 19:44
par PAXKAL64
Cela est quand même drôle que l'on parle jamais de l'excédent, alors pour moi jusqu'à preuve du contraire l'excédentaire ne doit pas rester à dormir!
J'espère que pour 2019 il vont remonter la prime pour le VE

Re: Bonus/Malus

Message posté... : 22 août 2018 21:18
par Fred.Leudon
Avec tout cet argent, ils pourraient nous offrir des nouvelles Zoé, c’est nous, les primo acquéreurs qui avons mis en route la machine, un petit retour d’ascenseur serait le bienvenu ;-)

Re: Bonus/Malus

Message posté... : 23 août 2018 08:27
par MrDiez44
C'est peut être simplement que le malus s'étend de plus en plus vers des seuils de pollutions plus bas, donc cela concerne plus de véhicules qu'avant.

Re: Bonus/Malus

Message posté... : 23 août 2018 11:28
par Léonard
MrDiez44 a écrit :
23 août 2018 08:27
C'est peut être simplement que le malus s'étend de plus en plus vers des seuils de pollutions plus bas, donc cela concerne plus de véhicules qu'avant.
Effectivement, mais ce qui change c'est que les français préfèrent acheter un véhicule polluant, payer une taxe et râler, plutôt que de changer leurs modes de consommations. Le bonus-malus écologique a eut une efficacité. Lorsqu'il a été introduit en 2000, l'émission moyenne des véhicules du parc en g CO2/km était de 162g (à l'époque, on parlait de l'écopastille). En 2002, elle était passée à 155g. Il y a eu une autre baisse, plus importante, lorsque le système a été réformé vers 2008. On est passé de 149g en 2007 à 130 g en 2010. Depuis 2010, on tend à stagner autour de 110g .... Mais, on a appris la relativité de ces chiffres et le besoin de changer la manière de mesurer ce qui sort des pots d'échappements. En fait, le minimum se situe en janvier 2017 avec 109 g pour les véhicules particuliers. Depuis, cela remonte, et on arrive à 113 g.

En fait, depuis octobre 2016, le nombre de véhicules malusés augmente dans les ventes de véhicules particuliers. On est passé de 11,3% en octobre 2016 à 21,8% en décembre 2017, alors que les règles n'avaient pas changée. Elles ont changée en début de cette année. Une partie de l'augmentation de la fin de l'année 2017 peut s'expliquer par la volonté d'acheter un véhicule faiblement malusé en 2017 avant que son prix n'augmente en 2018. Mais, on aurait aussi pu voir un augmentation de l'achat des véhicules qui allaient perdre leur bonus pour profiter de l'effet d'aubaine. Or, toute l'année 2017, on navigue entre 1,1 et 2% des ventes avec les véhicules qui bénéficient d'un bonus ... Puis, ces derniers mois, il y a une espèce d'emballement, il faut voir la courbe sur le document dont j'ai posté le lien. Entre octobre 2017 et aujourd'hui, on est passé de 17,1% de véhicules malusés à 35,6 %... Un quasi doublement des ventes.

Dit trivialement, ceux qui achètent un véhicule neuf préfèrent payer pour polluer plutôt que d'avoir un comportement vertueux ...

Quand j'aurais un peu plus de temps, je vais me servir de cette analyse pour faire un article pour le blog, à moins que quelqu'un ne se sente l'envie de me précéder ... La semaine prochaine, parce que je vais à Venise, je vais passer très peu de temps sur le forum ... Voire, pas de temps du tout ....

Re: Bonus/Malus

Message posté... : 23 août 2018 12:57
par Flo01
Ca vous étonne ? Il suffit de voir les voitures qui se vendent: des SUV. Les gens préfèrent avoir une grosse voiture car c'est un signe de réussite même si ça consomme beaucoup et pollue par rapport à l'utilisation qu'ils en font.
Et comme dit Thierry, 1000€ en plus sur un crédit de 60 mois ça ne fait que 17€. Mettez un malus annuel de 500€ et vous verrez la différence dans les ventes.

Re: Bonus/Malus

Message posté... : 23 août 2018 14:49
par Léonard
Flo01 a écrit :
23 août 2018 12:57
Et comme dit Thierry, 1000€ en plus sur un crédit de 60 mois ça ne fait que 17€. Mettez un malus annuel de 500€ et vous verrez la différence dans les ventes.
Effectivement, pour être efficace un malus doit être perçu comme dissuasif. Mais, il y a peut-être une autre raison, il y a des gens qui préfèrent payer pour rouler en thermique plutôt que de passer au VE.

En ce qui concerne les SUV, à volume quasiment égal, un SUV d'une gamme consomme de 1l à 1,5l de plus que le modèle break de la même gamme ... Il y a un phénomène de mode en faveur du SUV qui n'est pas pertinent. Et on le constate aussi dans nos discussion, combien préfèrent le modelè SUV d'un VE quand il existe 2 modèles dans la marque ?

Re: Bonus/Malus

Message posté... : 23 août 2018 16:41
par Flo01
Le SUV est un effet de mode qui va duré vu les annonces des constructeurs pour les années à venir. Autre phénomène, je constate depuis quelques temps un recrudescence de pick-up sur les routes.
La principale raison qu'on m'évoque c'est que quand on a une famille il faut de la place; alors j'ouvre ma Logan break (que j'ai acheté 14000€ à l'époque) et je montre la place dans le coffre et là les gens ne savent plus quoi dire. Ca ne me gêne pas qu'on achète une voiture qui nous plait, ce sont les excuses bateau qui me gêne.

Quand on voit que l'on obtient facilement 1000€ de remise, il est clair que le malus n'est pas dissuasif sauf si le malus était à payer tout les ans, là ça ferait réfléchir.

Re: Bonus/Malus

Message posté... : 23 août 2018 22:41
par Teirhy
le succès des pickup vient surtout de la fiscalité, car ils sont considérés comme des utilitaires, et c'est particulièrement intéressant pour les pro.

Léonard a écrit :
23 août 2018 11:28
.......
Entre octobre 2017 et aujourd'hui, on est passé de 17,1% de véhicules malusés à 35,6 %... Un quasi doublement des ventes.
c'est surtout parce que presque tous les VT ont maintenant un malus (alors que beaucoup étaient neutres ou avait même un petit bonus)

Re: Bonus/Malus

Message posté... : 27 août 2018 15:04
par Zalem
Flo01 a écrit :
23 août 2018 12:57
Ca vous étonne ? Il suffit de voir les voitures qui se vendent: des SUV. Les gens préfèrent avoir une grosse voiture car c'est un signe de réussite même si ça consomme beaucoup et pollue par rapport à l'utilisation qu'ils en font.
Et comme dit Thierry, 1000€ en plus sur un crédit de 60 mois ça ne fait que 17€. Mettez un malus annuel de 500€ et vous verrez la différence dans les ventes.
Pour répondre sur ces 2 points :
- pas d'accord sur le côté "réussite" du SUV. Mes parents (retraités) trouvent géniaux les SUV, car il ne faut pas se baisser pour rentrer dans la voiture et surtout pour en sortir. Vu que la population vieillie, il y a de plus en plus d'acheteur naturel pour les véhicules haut. Personnellement je trouvais la Zoé trop haute, j'avais l'impression de "monter" en voiture.
- Le malus annuel existe pour les véhicules post 2012 émettant plus de 191gr/km, il est cependant "que" de 160€. J'ai 2 voitures dépassant le seuil mais heureusement ils sont d'avant 2012. :langue:
De même depuis début juillet, on n'en a pas parlé dans les médias, mais maintenant il faut payer le malus aussi sur l'achat d'un véhicule d'occasion: Pour les puissances fiscales de 10 et 11 CV, la surtaxe est de 100 €, elle est de 300 € pour les 12, 13 et 14 CV, et enfin de 1 000 € pour les 15 CV et plus. Par contre "la taxe est réduite d'un dixième par année entamée depuis la date de première immatriculation". Donc plus de taxe si le véhicule à plus de 10 ans.

J'ai un ami qui a une audi RS6 et il a trouvé une occasion identique de dernière génération en juillet... et bien le malus de 1000€ lui a fait dire que son ancien modèle était finalement très bien.

Re: Bonus/Malus

Message posté... : 27 août 2018 17:19
par Flo01
Zalem a écrit :
27 août 2018 15:04
- pas d'accord sur le côté "réussite" du SUV. Mes parents (retraités) trouvent géniaux les SUV, car il ne faut pas se baisser pour rentrer dans la voiture et surtout pour en sortir.
Je t'accorde cette remarque à laquelle je n'avais pas pensé.

Re: Bonus/Malus

Message posté... : 27 août 2018 21:22
par ludof
Zalem a écrit :
27 août 2018 15:04
- pas d'accord sur le côté "réussite" du SUV. Mes parents (retraités) trouvent géniaux les SUV, car il ne faut pas se baisser pour rentrer dans la voiture et surtout pour en sortir. Vu que la population vieillie, il y a de plus en plus d'acheteur naturel pour les véhicules haut. Personnellement je trouvais la Zoé trop haute, j'avais l'impression de "monter" en voiture.
mes parents aussi, c'est la raison pour laquelle ils ont choisi un Captur pour leur nouvelle voiture.

Celà dit, les monospaces (Scenic, Modus pour rester chez Renault) avaient aussi cette caractéristique d'assise surélevée, et ce bien avant la mode des SUV. Mais visiblement c'est un type de voiture en voie de disparition (au profit des SUV justement)

Re: Bonus/Malus

Message posté... : 28 août 2018 08:57
par Gavzel
C'est aussi pour ça, entre autre, que j'aime la Zoé. Facilité de s'y asseoir et d'en sortir.

Re: Bonus/Malus

Message posté... : 28 août 2018 22:31
par Teirhy
ça me fait penser qu'une amie à eu une 208 de prêt pendant que sa ion était en révision...
je me suis installé 2 fois au volant, 2 fois je me suis cogné la tête ... et pourtant je ne suis vraiment pas grand.. J'aime mon soul ! même avec un chapeau on peut s'installer au volant sans toucher :)

Re: Bonus/Malus

Message posté... : 20 oct. 2019 14:31
par Léonard
Voici les chiffres du mois de septembre 2019 : Motorisations des véhicules légers neufs Émissions de CO₂ et bonus écologique Septembre 2019

Je suis allé voir car il y a un article de Caradisiac qui annonce, comme chaque année, que si on continue à vendre autant de véhicules électriques, le système va se gripper. Le bonus écologique peut-il être menacé par la hausse des ventes de voitures électriques ?
L'équilibre du système du bonus/malus a été mis à mal ces derniers mois avec une chute des recettes. Cela peut-il entraîner, à terme, la fin des incitations publiques pour l'achat de voitures électriques ? La question se poserait déjà pour les flottes.

Comme pour les particuliers, les entreprises bénéficient du bonus écologique à l'achat d'un véhicule électrique, en plus de l’exonération de TVS et d'une gratuité (selon les régions) de la carte grise. Des arguments intéressants pour les gestionnaires de flottes, qui font d'ailleurs partie du "Contrat stratégique de la filière Automobile", signé avec le gouvernement en 2018.

Celui-ci prévoit un décollage "rapide" des ventes de véhicules rechargeables dès 2020 : "en France, le Contrat stratégique de la filière Automobile, signé en mai 2018, vise à préparer ces évolutions. Les estimations de la Plateforme Automobile (PFA) montrent qu’il faudrait un décollage rapide des ventes de véhicules électrifiés (véhicules particuliers et utilitaires légers) pour atteindre les objectifs d’émissions de CO2 : 100 000 véhicules électriques vendus en 2020, 135 000 en 2021 (contre 39 200 en 2018) ; 75 000 véhicules hybrides rechargeables vendus en 2020, 115 000 en 2021 (contre 13 400 en 2018)", précise le contrat.
Le bonus n'est pas éternel

Problème : une partie non négligeable des acheteurs de voitures neuves en France sont... les professionnels. Et selon nos confrères d'Autoactu.com, la ministre de l'Environnement a laissé planer un doute inquiétant quant à l'avenir du bonus écologique de 6000 € chez les professionnels.

Les discussions concernant les dépenses (bonus) gouvernementales pour l'achat d'automobiles vont bientôt débuter dans le cadre du PLF (projet de loi sur les finances). Le bonus pour les particuliers ne devrait pas bouger, mais celui des professionnels a des chances d'être revu à la baisse. Et cela pourrait amener par la suite, dans les prochaines années, un effet sur le bonus pour les particuliers, qui sera logiquement réduit.

En effet, le barème du bonus/malus est toujours bénéficiaire, mais les recettes ont drastiquement baissé au premier trimestre. La faute, en partie, à la hausse non négligeable des ventes de voitures électriques (près de 40 % de croissance), qui augmentent les dépenses publiques. Si l’État veut réellement 100 000 ventes d'électriques en 2020, il y a fort à parier que l'équilibre du bonus/malus sera mis à mal. Avec les conséquences que l'on imagine : la fin du bonus écologique, à moyen terme.
Actuellement, le système est largement bénéficiaire. On peut dire merci aux environ 33% d'acheteurs de véhicules neufs qui ont acheté des véhicules malusés, alors que seulement 2% achetaient des véhicules bonusés...

Bref, on risque de voir apparaitre des interrogations sur le système bonus-malus, soyez prêts à y répondre. ;)