Mobilité électrique: quel avenir après le confinement ?

Dans ce jardin ZEN, venez discuter de tout et de rien :)
Avatar du membre
alainrvt
Messages : 13606
Enregistré le : 20 janv. 2014 00:00

Chaud bouillant Mobilité électrique: quel avenir après le confinement ?

Message par alainrvt » 25 avr. 2020 08:32

Je me permets de transposer ici un article intéressant provenant de AP mis en lecture aujourd'hui.
Cela permet de voir que le Gouvernement n'est pas prêt d'accepter la révision du projet d'électrification des véhicules: au contraire.
https://www.automobile-propre.com/mobil ... nfinement/
Président d'ACOZE FRANCE
Association des COnducteurs de véhicules Zéro Emission

Avatar du membre
Do_Lefebvre
Messages : 1976
Enregistré le : 12 mai 2018 11:45
Localisation : Rueil-Malmaison
Contact :

Re: Mobilité lectrique: quel avenir après le confinement ?

Message par Do_Lefebvre » 25 avr. 2020 10:52

Intéressant effectivement.

Je rebondis à partir de cet article car il mentionne ceci : association de Daimler et Volvo pour développer des camions à hydrogène

Ce matin mon robot fouineur m'a proposé un article de Challenge qui semble intéressant sur le fait que Daimler vient de décider d'arrêter les frais sur les voitures individuelles à hydrogène pour se concentrer sur les camions uniquement dans ce domaine. Malheureusement je n'ai pas d'abonnement à Challenges et donc je ne peux pas récupérer l'article. Du coup je ne l'ai pas posté ici car les 5-10 premières lignes ne sont pas suffisantes pour en savoir plus sur la démarche de Daimler.

Donc si ...

PS: oui, je sais ce n'est pas trop autorisé ... :-/
Adhérent d'ACOZE France
Association des COnducteurs de véhicules Zéro Emission

Faites connaitre notre page Linkedin
------------------------------------------------------
Zoe ZE 50 R135 Intens Bleu Céladon DC50 Easy Link 9,3" Pack Hiver
Borne de recharge EVBox Homeline 3,7Kw ZEplug en copropriété

Avatar du membre
alainrvt
Messages : 13606
Enregistré le : 20 janv. 2014 00:00

Re: Mobilité lectrique: quel avenir après le confinement ?

Message par alainrvt » 25 avr. 2020 15:17

Suite à une réunion de la Commission du développement durable avec le secrétaire d'Etat chargé des transports du jeudi 23 avril 2020, deux députés posent des questions sur le sujet du véhicule électrique de 52' à 54' et la réponse du Ministre de 1h10' à 1h11'20.
http://videos.assemblee-nationale.fr/vi ... avril-2020
Rien de réellement nouveau sous le soleil en précision.
Président d'ACOZE FRANCE
Association des COnducteurs de véhicules Zéro Emission

Avatar du membre
Poup
Messages : 110
Enregistré le : 28 mars 2020 21:06

Re: Mobilité lectrique: quel avenir après le confinement ?

Message par Poup » 26 avr. 2020 00:20

Merci d'avoir pré repérer les moments pour nous. Espérons que les actes suivront les promesses.
Adhérent d'ACOZE FRANCE
Association des COnducteurs de véhicules Zéro Emission

ChL61
Messages : 400
Enregistré le : 21 août 2018 15:15

Re: Mobilité lectrique: quel avenir après le confinement ?

Message par ChL61 » 28 avr. 2020 11:27

A toutes fins utiles et l'information de tous, je signale la publication par le journal Le Monde, édition datée du 28 avril 2020, d'un dossier documentaire à vocation récapitulative intitulé "Huit pistes pour une relance verte des économies après le coronavirus".
Il n'y a là aucun scoop mais une confirmation des options de fond qui sont sur la table depuis longtemps : mais nous sommes à l'heure de choix cruciaux ! Il s'agit de :
1 – Un plan pour la rénovation globale des bâtiments
2 – Développer le fret ferroviaire
3 – Une filière batteries made in Europe
4 – Soutenir l’électrification des véhicules
5 – Accélérer le développement du vélo
6 – Relocaliser la production d’énergies renouvelables
7 – Améliorer l’autonomie du pays en protéines
8 – Encourager le développement de la filière hydrogène
Vous remarquerez que la mobilité occupe plusieurs points, dont 4 concernent spécifiquement la mobilité électrique, abordée sous diverses modalités (Deux, Trois, Quatre, Huit), en incluant la production d'hydrogène autrement que par énergies fossiles pour les besoins de certains types de transports (autres que la voiture individuelle).
Pour ceux qui n'y auraient pas accès, je peux envoyer par mail une copie de ce dossier : me demander par MP avec une adresse mail
Faites connaitre notre Livre Blanc ! http://blog.acoze.org/livre-blanc-recha ... ectriques/
Mobilité familiale 100% électrique : en Ioniq EV pour les trajets de proximité, en Tesla M3 pour les grands trajets :)

Avatar du membre
alainrvt
Messages : 13606
Enregistré le : 20 janv. 2014 00:00

Re: Mobilité lectrique: quel avenir après le confinement ?

Message par alainrvt » 28 avr. 2020 11:41

Oui Christian, je suis preneur par mon adresse mail : president@acoze.org Merci d'avance.
Président d'ACOZE FRANCE
Association des COnducteurs de véhicules Zéro Emission

Avatar du membre
cbrown
Messages : 2266
Enregistré le : 03 févr. 2019 09:21
Localisation : Sénart, Seine-et-Marne
Contact :

Re: Mobilité électrique: quel avenir après le confinement ?

Message par cbrown » 28 avr. 2020 12:12

ChL61 a écrit :
28 avr. 2020 11:27
2 – Développer le fret ferroviaire
En effet, développer le frêt par rail, si c'est bien fait (proximité, fréquence) permet d'éliminer de nombreux trajets par camion, ce qui évite à son tour des investissements importants en matière de batterie, de recharge, ou de production et distribution d'hydrogène.
Membre du Comité Directeur de l'ACOZE France
Association des COnducteurs de véhicules Zéro Emission
Nissan Leaf II 40kWh Tekna depuis début 2019

Avatar du membre
alainrvt
Messages : 13606
Enregistré le : 20 janv. 2014 00:00

Re: Mobilité électrique: quel avenir après le confinement ?

Message par alainrvt » 28 avr. 2020 13:00

Et le fret par l'utilisation des nombreux canaux existants et viables en France, il ne faudrait pas l'oublier non plus !
Président d'ACOZE FRANCE
Association des COnducteurs de véhicules Zéro Emission

Avatar du membre
Do_Lefebvre
Messages : 1976
Enregistré le : 12 mai 2018 11:45
Localisation : Rueil-Malmaison
Contact :

Re: Mobilité lectrique: quel avenir après le confinement ?

Message par Do_Lefebvre » 28 avr. 2020 13:34

alainrvt a écrit :
28 avr. 2020 11:41
Oui Christian, je suis preneur par mon adresse mail : president@acoze.org Merci d'avance.
Christian,
Si tu adresses le message à zeroemission.org tous les membres du comité devraient y avoir accès sauf erreur de ma part.
Adhérent d'ACOZE France
Association des COnducteurs de véhicules Zéro Emission

Faites connaitre notre page Linkedin
------------------------------------------------------
Zoe ZE 50 R135 Intens Bleu Céladon DC50 Easy Link 9,3" Pack Hiver
Borne de recharge EVBox Homeline 3,7Kw ZEplug en copropriété

ChL61
Messages : 400
Enregistré le : 21 août 2018 15:15

Re: Mobilité électrique: quel avenir après le confinement ?

Message par ChL61 » 28 avr. 2020 13:47

Je viens donc de faire cet envoi à cette adresse zeroemission@acoze.org
Maintenant, à voir si ça fonctionne ?
Et si oui, bonne lecture !
Christian
Faites connaitre notre Livre Blanc ! http://blog.acoze.org/livre-blanc-recha ... ectriques/
Mobilité familiale 100% électrique : en Ioniq EV pour les trajets de proximité, en Tesla M3 pour les grands trajets :)

Avatar du membre
cbrown
Messages : 2266
Enregistré le : 03 févr. 2019 09:21
Localisation : Sénart, Seine-et-Marne
Contact :

Re: Mobilité électrique: quel avenir après le confinement ?

Message par cbrown » 28 avr. 2020 13:59

ChL61 a écrit :
28 avr. 2020 13:48
Je viens donc de faire cet envoi à cette adresse zeroemission@acoze.org
Maintenant, à voir si ça fonctionne ?
Et si oui, bonne lecture !
Christian
Ça a marché, je confirme.
Membre du Comité Directeur de l'ACOZE France
Association des COnducteurs de véhicules Zéro Emission
Nissan Leaf II 40kWh Tekna depuis début 2019

Avatar du membre
alainrvt
Messages : 13606
Enregistré le : 20 janv. 2014 00:00

Re: Mobilité électrique: quel avenir après le confinement ?

Message par alainrvt » 28 avr. 2020 14:32

je le mets en ligne, c'est une information à la lecture de tous. Merci Christian !
https://cloud.acoze.org/index.php/s/XHSssFEerI0lpfk
Président d'ACOZE FRANCE
Association des COnducteurs de véhicules Zéro Emission

Avatar du membre
Do_Lefebvre
Messages : 1976
Enregistré le : 12 mai 2018 11:45
Localisation : Rueil-Malmaison
Contact :

Re: Mobilité électrique: quel avenir après le confinement ?

Message par Do_Lefebvre » 28 avr. 2020 15:16

:super: :super:
Merci Christian
Adhérent d'ACOZE France
Association des COnducteurs de véhicules Zéro Emission

Faites connaitre notre page Linkedin
------------------------------------------------------
Zoe ZE 50 R135 Intens Bleu Céladon DC50 Easy Link 9,3" Pack Hiver
Borne de recharge EVBox Homeline 3,7Kw ZEplug en copropriété

Avatar du membre
alainrvt
Messages : 13606
Enregistré le : 20 janv. 2014 00:00

Re: Mobilité électrique: quel avenir après le confinement ?

Message par alainrvt » 28 avr. 2020 19:25

Suite à l'intervention du Premier Ministre, plus besoin de ve avec des batteries supérieures à 22 kWh, vu que la limite est portée à 100 km ! :happy1:
Président d'ACOZE FRANCE
Association des COnducteurs de véhicules Zéro Emission

Avatar du membre
Poup
Messages : 110
Enregistré le : 28 mars 2020 21:06

Re: Mobilité électrique: quel avenir après le confinement ?

Message par Poup » 29 avr. 2020 14:34

alainrvt a écrit :
28 avr. 2020 14:32
je le mets en ligne, c'est une information à la lecture de tous. Merci Christian !
https://cloud.acoze.org/index.php/s/XHSssFEerI0lpfk
Merci.

Une piste complémentaire du fret ferroviaire est rarement développé, c'est le transport de passager avec leur véhicule pour les longues distances, avec un système comme le Shuttle. Il n'est même pas forcément utile qu'il soit fermé. Un coup plus faible que les wagons (pas d'aménagement intérieur), et on règle le problème de l'autonomie des véhicules électriques, car je n'ai plus à faire que les déplacements entre ma gare d'arrivée et le lieu où je veux aller (même avec 1 gare par département, ça nous fait 50km max à parcourir, pour rejoindre la gare départ puis 50km max pour la lieu d'arrivé soit 100km d'autonomie, on est large...).

Par contre c'est un investissement d'infrastructure énorme...
Adhérent d'ACOZE FRANCE
Association des COnducteurs de véhicules Zéro Emission

Avatar du membre
alainrvt
Messages : 13606
Enregistré le : 20 janv. 2014 00:00

Re: Mobilité électrique: quel avenir après le confinement ?

Message par alainrvt » 29 avr. 2020 14:49

En effet, le système Shuttle (traversée du tunnel sous la Manche) pourrait être généralisé et proposé par la SNCF ailleurs en France, ce qui solutionnerait en partie les problèmes de l'IRVE, mais le prix des places n'étant plus à la portée du lambda moyen, il n'y aura pas beaucoup de clients à franchir le pas.
Président d'ACOZE FRANCE
Association des COnducteurs de véhicules Zéro Emission

Avatar du membre
Flo01
Messages : 7757
Enregistré le : 01 mars 2015 00:00
Contact :

Re: Mobilité électrique: quel avenir après le confinement ?

Message par Flo01 » 30 avr. 2020 05:59

Le fret ferroviaire pourquoi pas mais on cherche toujours des solutions sans remonter à la cause.
Si l'on veut traiter, plutôt que de se poser la question "comment rendre les transports moins polluants" il faudrait plutôt se poser la question "pourquoi il y a autant de transport".
Si l'on fait en sorte que l'on produise et que l'on consomme localement (à des prix compétitifs) alors on réduira considérablement les transports de marchandises et donc la pollution.

Les fruits et légumes espagnols sont plus polluants en terme de transports routiers que le maraicher local, de même qu'acheter des produits chinois, acheter des vêtements fabriqués en Afrique du Nord, acheter des voitures dont les pièces ou la totalité sont fabriquées à l'étranger (transports aériens et routiers).
Et il ne faut pas que compter sur le bon vouloir des français a consommer local car ils ne le feront pas massivement tant que la différence de prix sera autant importante, il faut mettre en place des mesures qui permettent aux produits français d'être compétitifs afin que la façon de consommer change, ça sera bon pour la planète et pour les emplois.
N'oubliez pas, le nombre d'adhérents donne du poids à nos démarches, donc:
Rejoignez-nous ou Renouvelez votre cotisation

--------------------
Secrétaire d'ACOZE France
Association des COnducteurs de véhicules Zéro Emission

Le blog - Facebook - Twitter - La chaine Youtube

Avatar du membre
cbrown
Messages : 2266
Enregistré le : 03 févr. 2019 09:21
Localisation : Sénart, Seine-et-Marne
Contact :

Re: Mobilité électrique: quel avenir après le confinement ?

Message par cbrown » 30 avr. 2020 08:18

Flo, je partage ton avis (mais je ne voulais pas aller hors sujet) ; les véhicules zéro émission ne sont qu'une partie d'un vaste projet de société où va figurer le recours aux transports et frêt collectifs, les circuits courts, les produits de saison, la restructuration des villes et des sujets encore plus complexes comme les politiques démographiques.

On peut échanger des idées ici, c'est d'ailleurs utile car ça nous rappelle que les VE ne sont pas une finalité mais une étape, il faut juste que l'ACOZE France focalisée sur son domaine (il n'est pas nécessaire de prendre position sur d'autres sujets).

Là où c'est plus "gris", c'est la production énergétique : il va de soi qu'on doit privilégier l'énergie décarbonée. Quand on compare la production en France (majoritairement nucléaire) avec certains pays en Amérique, en Asie, et même en Europe, et si j'essaie d'être objectif quant aux coûts financiers et écologiques réels des dispositifs ENR, cela risque de dériver sur des avis plutôt que des faits, encore quand je dis "des faits" ce sont souvent des "affirmations" (entre faits et avis).
Membre du Comité Directeur de l'ACOZE France
Association des COnducteurs de véhicules Zéro Emission
Nissan Leaf II 40kWh Tekna depuis début 2019

Avatar du membre
crazyfrog
Messages : 1404
Enregistré le : 22 août 2014 01:00

Re: Mobilité électrique: quel avenir après le confinement ?

Message par crazyfrog » 03 mai 2020 12:09

Je rebondis sur la question initiale. Avec le confinement ont été mis en place des règles de distanciation sociale. Ces règles sont très pénalisantes d'un point de vue économique, la vie de famille, etc...c'est indéniable et il faudra en sortir un jour. Mais il y a des éléments positifs aussi et l'écomobilité s'accomode plutôt bien avec ces règles :
- des trajets avec des longueurs plus réduites et limités en nombre, grâce en grande partie au télétravail qui est devenu la norme et non l'exception: parfait pour les VE
- une consommation locale privilégiée: parfait pour les VE
- le tourisme local va être une recommandation très forte pour les vacances cet été: parfait pour les VE
- un meilleur étalement des horaires: moins de pics d'affluences dans les magasins, des horaires d'arrivée et de sortie de bureau plus étalés. A priori donc une circulation fluidifiée dans les grandes villes, sous réserve que les personnes ne délaissent pas les transports en commun, ce qui risque d'arriver...Si les horaires sont plus étalés, la mise en charge des VE sur les lieux de travail ou dans les lieux de consommation posera également moins de soucis.

Je pense qu'il sera positif de pousser au maximum ces incitations, même dans l'après COVID.

Il manquerait d'autres dispositions pour faciliter l'usage des VE sur les grandes distances, par exemple prévoir une meilleure répartition des périodes et lieux de vacance, pour éviter les rushs pendant les périodes de vacance:
- prévoir par exemple des réservations du dimanche au dimanche
- rajouter des zones décalées pour les débuts et fin de vacance pour les vacances d'été
- contrôler/limiter le nombre de touristes dans certaines zones avec un numerus clausus partout ou ca commence à poser problème. Le problème se posait déjà dans certaines villes, avant l'arrivée du COVID (https://www.franceculture.fr/societe/to ... -legiferer). A mon avis ca ne peut être que bénéfique pour tout le monde.

Ce type de disposition serait également très positif pour contenir le virus, et serait electrocompatible puisque ca permet de fluidifier l'accès aux bornes de charge dans les zones en "tension touristique". Et pourquoi pas aussi accorder des facilités d'accès/réservation à ces zones pour les utilisateurs de VE. A mon avis c'est le bon moment pour commencer des expérimentations sur ces sujets.
Planifier le trajet avec www.myevtrip.com
Adhérent d'ACOZE France
Association des COnducteurs de véhicules Zéro Emission

Avatar du membre
PAXKAL64
Messages : 3418
Enregistré le : 17 nov. 2013 00:00
Localisation : COTE BASQUE

Re: Mobilité électrique: quel avenir après le confinement ?

Message par PAXKAL64 » 03 mai 2020 14:17

En ce qui me concerne -et peut être à tord-je pense que la mondialisation va prendre un sérieux coup dans l'aile.
Pourquoi? Car avec le problème des masques ici les personnes ont pris conscience que ne dépendre que des autres ,et loin, posait un sérieux problème.
Curieux n'est ce pas qu'un franco-chinois investisse dans une usine de production de masque ici en France!
Tout cela ne sera que bénéfique pour le VE avec la restriction temporaire des déplacements mondiaux.
J'espère simplement que nos gouvernants vont se "bouger les fesses" et un point d'optimisme pour moi est la divulgation de ce que serait les nouvelles initiatives
avec 4 points sur 20 dédiés à la mobilité propre.
Ce qui me désole est la pauvreté de vision d'avenir et de projet sociaux et humains qui permettent d'avancer.
Un exemple:Kennedy en 1961 a dit que avant la fin de la décennie un homme irait sur la Lune et cela a été fait.
Résultat une "foultitude" à la Ségolène de nouvelles découvertes,applications qui sont dans notre vie courante.
Tout cela n'est qu'un volonté humaine qui se fout de la rentabilité de suite et éphémère, au profit d'un bien pour tout le monde, qui inclus une rentabilité future.
Malheureusement notre société ne voit que l'immédiat et pas le futur et c'est en cela que le risque de décadence est grand et à mon avis déjà en route.
J'espère que cet épisode Covid 19 va remettre les idées en place de tous les dirigeants mondiaux.
Membre Cofondateur de Acoze.
Trésorier et Vice Président de l'ACOZE France
Association des COnducteurs de véhicules Zéro Emission

Avatar du membre
cbrown
Messages : 2266
Enregistré le : 03 févr. 2019 09:21
Localisation : Sénart, Seine-et-Marne
Contact :

Re: Mobilité électrique: quel avenir après le confinement ?

Message par cbrown » 03 mai 2020 15:18

crazyfrog a écrit :
03 mai 2020 12:09
Je rebondis sur la question initiale.
Merci d'avoir pris le temps d'écrire ces idées, avec lesquelles je suis d'accord. J'espère que le bon sens va gagner.
Membre du Comité Directeur de l'ACOZE France
Association des COnducteurs de véhicules Zéro Emission
Nissan Leaf II 40kWh Tekna depuis début 2019

Avatar du membre
Do_Lefebvre
Messages : 1976
Enregistré le : 12 mai 2018 11:45
Localisation : Rueil-Malmaison
Contact :

Re: Mobilité électrique: quel avenir après le confinement ?

Message par Do_Lefebvre » 03 mai 2020 19:36

+1 sur les idées soulevées par crazyfrog également. D

Depuis que je suis retraité je peste, encore plus qu'avant, contre tous les sites, culturels et autres, qui alignent leurs heures d'ouvertures sur les seuls jours et heures possibles pour les actifs . Sans doute que les retraités sont vus par certains comme étant tellement "amortis" qu'ils ne peuvent plus apprécier les musées et autres lieux de tourisme. Bien sur c'est une généralité qui peut, comme toute généralité, être prise en défaut mais, d'expérience vécue, c'est tout de même le cas le plus fréquent. Et pourtant avoir d'autres créneaux d'ouvertures permettrait : d'ouvrir des postes et de donner du travail à ceux qui aimeraient en avoir un, d'offrir des conditions de visite beaucoup plus sereines à tous les visiteurs, etc. Et aujourd'hui de respecter plus aisément la distanciation physique !

Croisons les doigts pour qu'à l'avenir nous comprenions enfin que mettre tout le monde en même temps en un même lieu n'est pas la meilleure chose à faire.
Adhérent d'ACOZE France
Association des COnducteurs de véhicules Zéro Emission

Faites connaitre notre page Linkedin
------------------------------------------------------
Zoe ZE 50 R135 Intens Bleu Céladon DC50 Easy Link 9,3" Pack Hiver
Borne de recharge EVBox Homeline 3,7Kw ZEplug en copropriété

Léonard
Messages : 6906
Enregistré le : 24 janv. 2013 00:00

Re: Mobilité électrique: quel avenir après le confinement ?

Message par Léonard » 03 mai 2020 21:45

Do_Lefebvre a écrit :
03 mai 2020 19:36
+1 sur les idées soulevées par crazyfrog également. D

Depuis que je suis retraité je peste, encore plus qu'avant, contre tous les sites, culturels et autres, qui alignent leurs heures d'ouvertures sur les seuls jours et heures possibles pour les actifs . Sans doute que les retraités sont vus par certains comme étant tellement "amortis" qu'ils ne peuvent plus apprécier les musées et autres lieux de tourisme. Bien sur c'est une généralité qui peut, comme toute généralité, être prise en défaut mais, d'expérience vécue, c'est tout de même le cas le plus fréquent. Et pourtant avoir d'autres créneaux d'ouvertures permettrait : d'ouvrir des postes et de donner du travail à ceux qui aimeraient en avoir un, d'offrir des conditions de visite beaucoup plus sereines à tous les visiteurs, etc. Et aujourd'hui de respecter plus aisément la distanciation physique !

Croisons les doigts pour qu'à l'avenir nous comprenions enfin que mettre tout le monde en même temps en un même lieu n'est pas la meilleure chose à faire.
Je travaille en 3*8, et je plussoie, tout est fait pour ceux qui travaillent en horaire de bureau. Et avec le covid19, c'est même pire : le Grand Frais ouvert de 9h à 14h... Je fais comment quand je suis du matin que je pars à 5h et que je rentre à la maison à 14h ? J'ai voulu acheter des cartouches d'encre pour mon imprimante. Comme c'est un modèle un peu spécial car j'ai besoin d'un scanner A3, je dois aller à un magasin spécialisé : ouvert de 9h à 13h. J'ai eu des problèmes de chaudière, le service concerné n'était ouvert que le matin, et comme ils étaient en télétravail, la standardiste qui a reçu mon appel ne savait pas comment travaillait le technicien qui tourne en local, elle lui a laissé un SMS pour dire de rappeler chez moi. Par chance, j'étais à la maison quand il a appelé.

Après, je comprends, on a fait une escapade en Franche-comté cet automne en-dehors des vacances scolaire ... c'est calme. L'avantage, pas d'attentes aux guichets. L'inconvénient, parfois un seul employé qui fait tout, et il faut donc attendre qu'il ai fini d'encaisser les 2 pékins arrivés presque en même temps que nous et qu'ils nous ouvre l'accès à tous les 4.
Membre du comité de l'ACOZE France
Association des COnducteurs de véhicules Zéro Emission

Avatar du membre
Flo01
Messages : 7757
Enregistré le : 01 mars 2015 00:00
Contact :

Re: Mobilité électrique: quel avenir après le confinement ?

Message par Flo01 » 04 mai 2020 06:32

Moi je ne partage pas cet optimisme généralisé (mais j'espère me tromper).
Dans les grandes villes, la peur des transports en commun va entrainer une augmentation de la circulation automobile avec 1 seule personne par voiture.
Une très faible partie de la population (ceux qui avant avaient déjà ce genre de réflexion) va tirer un enseignement et va changer son mode de vie. Dès qu'il faudra moins et mieux consommer et donc payer plus cher, la plus part retournerons à leur mode de vie précédent.

L'exemple: depuis quelques jours dans les médias la question la plus importante est: "est-ce que je pourrais partir en vacances cet été ?" et c'est significatif sur le non changement de vie. En s'intéressant un minimum aux conséquences de la situation, les questions primordiales devraient être: "est-ce que j'aurais des vacances cet été ?" et surtout: "est-ce que j'aurais toujours un travail dans les mois qui viennent ?"
N'oubliez pas, le nombre d'adhérents donne du poids à nos démarches, donc:
Rejoignez-nous ou Renouvelez votre cotisation

--------------------
Secrétaire d'ACOZE France
Association des COnducteurs de véhicules Zéro Emission

Le blog - Facebook - Twitter - La chaine Youtube

Avatar du membre
cbrown
Messages : 2266
Enregistré le : 03 févr. 2019 09:21
Localisation : Sénart, Seine-et-Marne
Contact :

Re: Mobilité électrique: quel avenir après le confinement ?

Message par cbrown » 04 mai 2020 08:31

Flo01 a écrit :
04 mai 2020 06:32
Moi je ne partage pas cet optimisme généralisé (mais j'espère me tromper).
Pour ma part, c'était de l'espoir non-assorti à une indice de confiance ! En effet, j'avais déjà des interrogations sur la pérennité de mon employeur avant le confinement (et peu de possibilités pour évoluer professionnellement), là je ne sais pas si rester ou partir est plus risqué... quant aux vacances, la situation de l'IRVE de recharge rapide actuelle décourage toute intention de voyager loin...

Je partage donc les espoirs et les idées de bon sens tout en ayant les mêmes réserves que toi ...
Membre du Comité Directeur de l'ACOZE France
Association des COnducteurs de véhicules Zéro Emission
Nissan Leaf II 40kWh Tekna depuis début 2019

Répondre

Retourner vers « Le jardin électrique »